10 leçons d’escalade à tirer du royaume animal

10 leçons d’escalade à tirer du royaume animal

1. Le raton laveur: planifie ton itinéraire

Le raton laveur n’est pas le premier animal auquel on pense, lorsque l’on pense aux excellents grimpeurs. Pourtant, il escalade très bien. Il semblerait que ce petit bandit poilu planifie sa route avant de partir. Ainsi, il peut rapidement contourner tous les problèmes.

LEÇON

Prenez exemple sur le raton laveur : étudiez votre itinéraire avant de partir. Essayez de lire le parcours, réfléchissez aux différentes surfaces que vous rencontrerez et aux meilleurs moyens de surmonter les difficultés potentielles. Une fois sur place, vous aurez toutes les cartes en main pour résoudre les défis.

raton laveur
gecko lezard

2. Le gecko : équipe-toi

Le gecko est un maître de l’escalade. Mais il est largement aidé par ses pattes intelligentes. Ses orteils sont couverts de millions de poils minuscules qui lui offrent une adhérence si forte qu’il colle presque à la surface. Le tricheur…

LEÇON

Des chaussures appropriées, c’est la clé. Il existe une grande variété de chaussons d’escalade, mais ils ont tous un point commun : une semelle recouverte d’une gomme ultra-adhérente et que n’offre aucun autre type de chaussure.

3. L’ours : tout est dans la technique

Les ours peuvent nous apprendre une chose ou deux quant à la technique d’escalade parfaite. Ils ont été filmés plusieurs fois, en train d’escalader des parois rocheuses dans une position en X parfaite : ils poussent sur leurs jambes tout en gardant leurs bras bien droits.

LEÇON

Lorsqu’on débute l’escalade, on nous enseigne deux choses: garde les jambes pliées et les bras tendus. C’est le moyen le plus écoénergétique pour grimper et aller loin. Cela étant dit, c’est plus facile à dire qu’à faire! Nous faisons presque tous la même erreur lors des premières scéances: nous tirons sur nos bras faibles, plutôt que de pousser sur nos jambes plus musclées.

ours brun

ours brun
chaton

4. Le chat: travaille ton équilibre

Les chats, comme les grands félins, préfèrent être en hauteur. Ils passent ainsi beaucoup de temps à grimper et savent comment s’y prendre. Les chats sont des maîtres de l’équilibre : ils utilisent leur queue comme contrepoids lorsqu’ils escaladent, ou lorsqu’ils se promènent sur des rebords étroits.

LEÇON

Travaillez votre équilibre. Maintenir son équilibre est absolument crucial en grimpe – et nous pouvons nous tourner vers les félins pour nous aider à trouver, et à garder le nôtre. Si les minous peuvent compter sur leur queue comme contrepoids, nous pouvons nous concentrer sur notre posture, essayer de bien se positionner pour obtenir des résultats similaires.

5. Le paresseux : prends ton temps

Comme on pourrait s’y attendre, les paresseux sont des grimpeurs lents. Mais alors vraiment, vraiment très lents.

LEÇON

Prenez votre temps. Aussi excitant que peut-être l’escalade, ne vous laissez pas emporter. Essayez de grimper plus lentement et de manière contrôlée. Pratiquez l’escalade écoénergétique: optimisez vos mouvements, placez vos pieds et vos mains prudemment. Faites nous confiance – celui qui est lent et régulier gagne la course.

paresseux
serpent branche

6. Le serpent : reste flexible

Les serpents aussi font partie de ces grimpeurs improbables. Pourtant, pour escalader des surfaces, ils cachent bien des astuces dans leur manche (métaphoriquement parlant… les serpents n’ayant pas de manches). Quoi qu’il en soit, les serpents peuvent grimper en se tortillant comment un accordéon. Une flexibilité que leur offre leur centaine de vertèbres.

LEÇON

Travaillez votre flexibilité. La colonne vertébrale humaine n’est composée que de 33 vertèbres. Néanmoins nous pouvons compter sur nos muscles, et nos esprits, flexibles pour nous sortir des impasses.

7. Les écureuils: persévére !

Si vous avez déjà vu un écureuil grassouillet surmonter tous les obstacles pour grimper sur votre mangeoire à oiseaux bien-aimé, vous saurez une chose à coup sûr: ces rongeurs à fourrure n’arrêtent tout simplement pas et ne se découragent jamais face à un obstacle, spécialement lorsqu’il s’agit de nourriture. 

LEÇON

Il faut du temps pour surmonter un nouvel obstacle ou un itinéraire difficile, mais ne vous découragez pas. Ne soyez pas trop sévère avec vous-même, mais persévérez, et vous y arriverez ! La lutte fait partie du plaisir – et croyez-moi, c’est toujours plus gratifiant quand vous avez fini.

ecureuils
koala

8. Le koala: reste près de la paroie

Ces mignons petits dormeurs sont physiquement adaptés à une vie d’escalade et d’alimentation dans les hauteurs. Ils passent la plus grande partie de leur temps à étreindre le tronc de leur arbre favoris.

LEÇON

Inspirez-vous du koala et restez proche de la paroie. Le fait de garder votre corps le plus près possible du mur vous aide à économiser vos forces. Vous seriez surpris de constater à quel point il est plus facile d’escalader lorsque votre centre de gravité travaille pour vous, et non contre vous.

9. Le singe: accroche-toi!

Les singes ont développés des mains, des pieds et une queue préhensibles, leur permettant de s’agripper aux branches et ainsi, de grimper avec aisance.

LEÇON

Travaillez votre adhérence. Les hommes ne partagent avec les singes, que leur mains préhensibles. Toutefois, vous pouvez imiter les primates et travailler vos capacités d’adhérence pour améliorer vos performances de grimpe.

singe capucin
chamois

10. La chèvre: un jeu de jambes original

Les chèvres de montagne sont des maîtres du jeu de jambes fantaisiste. Malgré leur sabots, d’ailleurs parfaitement conçus pour l’escalade, elles savent choisir de manière stratégique, l’endroit exact où poser leurs pattes. Elle vont jusqu’à gratter et effriter la paroi pour en vérifier sa solidité avant de s’engager.

LEÇON

Soyez attentif à votre jeu de jambes. Il est facile de se perdre en grimpant, facile d’oublier ses pieds et de ne se concentrer que ses mains, à hauteur du visage. Pourtant, réfléchir soigneusement à l’endroit où vous posez vos pieds peut faire la différence entre perdre prise et chuter, ou parvenir à grimper cette route que vous aviez pensée et planifiée depuis si longtemps.